Fanfan l’éléphant

Un spectacle poétique, burlesque et musical





À partir de 3 ans, créé en 2007
Durée : 35 min
Fanfan l’éléphant existe aussi en livre-cd, et en application Ipad

Mais qu’est-ce donc ? Une fable musicale à l’attention des tout petits, qui mélange la musique et le conte. Dans les coulisses d’un cirque improbable, une pianiste s’est assoupie. “Toc toc toc !”... Un minuscule éléphant blanc et curieux fait son apparition. Il explore la loge de la pianiste. Pour lui, cet immense terrain de jeu vire à un éventail de bêtises ; pour elle, c’est l’opportunité de nouer une relation tendre et amicale avec ce jeune novice en musique. Mais entre alors en scène une éléphante rose... Vont-ils trouver l’harmonie ?
Une jolie façon d’initier les plus jeunes aux spectacles et à la musique, dans un univers à la douceur burlesque. Par le biais d’instruments classiques et originaux comme les verres en cristal ou objets détournés, Raphaëlle Garnier et Jean-Marc Le Coq font découvrir aux enfants comment les sons deviennent tour à tour bruits, musique, magie ou miroir de nos âmes.








DISTRIBUTION
Instruments, marionnettes : Raphaëlle Garnier
Accordéon, lumières : Jean-Marc Le Coq
Œil et scénographie : Philippe Saumont
Marionnettes : Céline Pelletier et Raphaëlle Garnier

Les artistes

Tour à tour femme-cheval échevelée dans “Nid de Coucou”, femme-licorne dans “Marrons et Châtaignes”, marionnettiste dresseuse d’éléphants dans “Fanfan l’éléphant”, ou royale cantatrice dans “Abeilles et Bourdons”, Raphaëlle Garnier, femme multi-facettes, ne se lasse pas d’explorer l’imaginaire. Gardant le fil conducteur du chant, elle plonge dans la matière du rêve pour façonner des personnages. Parfois à la hache. C’est parfois d’une déroutante poésie.
Mais elle n’est pas seule : Jean-Marc Le Coq, fidèle acolyte, veille au grain. Il n’est pas dupe du numéro de la belle et, d’un ton tout à fait détaché, en fait le contre-point. Pas à la hache, mais à coup d’accordéon. Pas de l’une sans l’un et pas de l’autre sans elle.

Philippe Saumont a créé le théâtre des Tarabates. Chercheur en marionnette, il l’aborde sous toutes ses formes, des plus modernes aux plus traditionnelles. Parmi ses nombreux spectacles : “La Brouille”, “l’Amoureux”, “Je t’aime papa”... Sa discipline l’a amené à travailler la scénographie, et c’est sous son regard vigilant que celle de Fanfan a vu le jour.

Cécile Pelletier est une complice. Ses doigts de fée ont formé les premières pattes de Fanfan ! Plus habituée aux costumes du mouvement, elle travaille habituellement auprès des danseurs.

Brèves de presse

“Pas un mot, juste des sons, les rires des enfants et des éclairages de rêve ; une douce féérie hors du temps.”
Ouest France Rennes Métropole 16 décembre 2010

“Le jeune public a savouré ce conte sans parole, très imagé et évocateur, tout de fragilité et de subtilité, qui permet dʼaller à la rencontre de ses émotions. La musicienne, chanteuse et conteuse, entame un morceau de piano à huit pattes et deux trompes. Les adultes et les enfants sont sous le charme.”
Ouest France - Véronique Constance, novembre 2010

Le jeune public ne sʼy trompe pas “Une belle rencontre, hier, celle de Fanfan lʼéléphant, minuscule représentant de son espèce, et de son tout jeune public, sage comme une image, les oreilles toutes déployées vers les découvertes du petit pachyderme.”
LʼUnion, Soissons, mai 2009

Le son et l’image

Pour télécharger les images ou les extraits sonores, double-cliquez dessus.

Dossier pédagogique

PDF - 1.1 Mo
Dossier pédagogique de Fanfan l’éléphant

Fiches techniques